Menuiserie et rénovation immobilière

La menuiserie est un ensemble de techniques visant à la fabrication d’ouvrages de second œuvre tels que les parquets, les cloisons, les portes, les volets, les fenêtres, les placards, etc… Le menuisier travaille également à l’agencement de magasins et de bureaux.

BTP Design se présente comme une référence dans le domaine de la menuiserie et la rénovation d’appartement à Paris et la région Parisienne.

Exemples de nos réalisations

  •  Cliquez sur les aperçus pour agrandir les images.

Menuiserie – Pose parquet

Il existe plusieurs types de parquets :

  • Le parquet flottant : Il est très facile à poser. De plus, il offre un meilleur rapport qualité/prix. Il est également connu sous le nom de contrecollé. Son principal inconvénient est qu’il a une durée de vie courte.
  • Le parquet massif : Il est réputé pour avoir une longue durée de vie. On peut le poser de différentes manières. Cependant, son coût est élevé.
  • Le parquet stratifié : Il se caractérise par sa fragilité. Néanmoins, son coût est très abordable et il est facile à entretenir. Il est réputé aussi pour son côté esthétique.

Il existe plusieurs techniques de pose de parquet. La pose peut être réalisée par un professionnel.

  • La pose collée est surtout recommandée pour les parquets massifs et les parquets flottants. Il faudra être un professionnel pour réussir cette technique.
  • La pose clouée est une technique qui convient plus au parquet flottant ou massif. Sa réalisation nécessite des compétences techniques.
  • La pose flottante est la plus simple à réaliser.

Avant toute pose de parquet, il faudra avant tout préparer le support.

Pose parquet flottant

Le parquet flottant est très apprécié pour sa résistance. Aussi, il s’adapte à tous les types de pose. De plus, il est très facile à poser. Il suffit tout juste de respecter les différentes étapes.

  • Il faut commencer par rendre le sol plan et propre. Nettoyer la poussière et il faudrait que le sol soit sec.
  • Poser par la suite, le parquet contre le mur le plus droit. Pour cela, vous pouvez utiliser des cales en bois ou en plastique.
  • Vérifiez si les mesures ont été bien prises. Ensuite, appliquez de la colle en biberon sur la rainure. Emboîtez-la dans la lame précédente.
  • Disposer une cale entre l’outil et le parquet pour une meilleure adhérence entre les lames
  • Déplacer les joints d’un rang à l’autre, de près de 30 centimètres.
  • Prenez la mesure de la dernière lame de longueur et couper la lame.
  • Entre la lame et le mur, vous pourrez poser les plinthes
Rénovation Salon * BTP-Design®
Rénovation Menuiserie * BTP-Design®
Rénovation Menuiserie * BTP-Design®
652
657

Menuiserie – Rénovation parquet

La rénovation d’un parquet est une opération très délicate. Il faut savoir qu’on peut décider de rénover un parquet pour plusieurs raisons telles que les grincements ou les tâches. Cette rénovation permettra de donner une seconde jeunesse à votre parquet. Cela passe donc par plusieurs étapes.

La première étape est le ponçage. Pour débuter, il faut non seulement évacuer tout le monde, mais également les meubles et bien fermer les portes. Le port d’un masque, d’un casque anti-bruit et de gants est exigé. Commencez le ponçage dans le sens des lattes avec du papier abrasif à gros grains. Puis, utilisez le papier à gros grains moyens et le papier à abrasif à gros pour décaper à nouveau. Entre ses différents ponçages, il ne faut pas oublier de passer l’aspirateur et une éponge.

Pour la finition, plusieurs choix s’offrent à vous :

La vitrification : C’est l’une des finitions les plus utilisées et qui est réputée pour sa résistance. Elle a l’avantage de protéger le parquet contre les rayures, les tâches, les chocs, l’usure…l’application du vitrificateur se fait à l’aide d’un rouleau. Vous avez aussi le choix entre une vitrification ayant un aspect satiné, mat ou brillant. Cette finition est également économique.

La cire : C’est une finition naturelle qui est facile à appliquer. Cependant, elle n’est pas résistante. Elle s’applique avec une lustreuse ou à l’aide d’un chiffon de coton ou d’un balai. Elle protège le parquet et lui donne un aspect satiné unique.

L’huilage : Elle assure une bonne protection contre les tâches. Elle donne un aspect bois authentique. Son application se fait à l’aide d’un rouleau. En outre, elle est facile d’entretien et très résistante.

Reboucher les trous et fissures d’un parquet

Avec de la pâte à bois à base de résine, vous pouvez reboucher les trous ou les fissures d’un parquet. Il est recommandé de choisir une pâte à bois de la même couleur que votre parquet. Avec un couteau à enduire, appliquez-la sur la surface à recouvrir. Ensuite, retirez l’excédent de pâte. Attendez que les fissures soient rebouchées avant de poncer

Placards sur mesure – Fabrication, pose et installation

Le placard joue un rôle très important dans la maison. Ce meuble sert surtout au rangement des affaires. Pour la construction d’un placard sur mesure, cela n’est pas du tout difficile. Il suffit tout simplement de respecter les consignes.

En premier lieu, il faut trouver l’endroit où votre placard sera placé. Une fois que l’endroit a été déterminé, vous pouvez maintenant passer à l’étape de la construction.

Réaliser d’abord un dessin du placard sur mesure que vous voulez. Veillez déterminer auparavant les mesures du placard sur le mur où l’endroit où il sera installé. Pour la profondeur de votre placard sur mesure, celle-ci doit être comprise entre 60 et 80 cm.

Pour la fermeture de votre placard, vous avez le choix entre les portes à charnières en bois, les portes coulissantes et les portes pliantes.

Scier ensuite les pièces à la taille souhaitée.

Ensuite, assembler les bâtis (montants et traverses). Il est préférable de fixer les assemblages.

Faites l’assemblage de votre ossature en bâtis après l’avoir scié.

Assurez-vous que les attaches sont solides et fixer les côtés

Utiliser des chevilles adaptées pour clouer votre ossature au plafond, au sol et au mur

Placer par la suite, vos étagères à tasseaux

Rénovation Chambre * BTP-Design®
Rénovation Salon * BTP-Design®

Menuiserie – Pose porte

Poser une porte est une affaire de professionnel, que ce soit la pose d’un bloc porte intérieur ou d’un bloc porte d’entrée. Pour réussir la pose d’une porte d’intérieur, il est recommandé de respecter les différentes étapes.

 

Installation d’une porte

Tout d’abord, il faudra songer à bien stocker votre porte. Le stockage peut se faire dans un endroit sec et frais ou à la verticale.

Il faut retirer l’ancienne porte

Mesurer l’encadrement, puis découper les montants du nouveau bloc porte dans les mêmes mesures.

Placer le bloc porte dans l’encadrement et le caler en utilisant des cales et tasseau

Puis, faire l’installation des systèmes de fixation des montants de porte

Fixer les pieds des montants de porte

Utiliser la mousse polyuréthane pour boucher les espaces entre la cloison et le bloc. Ensuite, laisser sécher pendant un bon moment.

Enlever l’excédent de mousse, les adhésifs et la calle. Ensuite, coller les moulures de finition

 

Poser un bloc porte

Commencez par enlever l’ancien bâti

Prendre les mesures du nouveau bloc porte

Clouer les huisseries dans l’ouverture de la cloison

Ensuite, clouer la traverse et le montant de serrure

Effectuer les réglages après vérification de l’équerrage et de l’aplomb avec le niveau à bulle

Installer la porte sur ses gonds

Terminer les finitions

menuiserie-pose-fabrication-porte-2
Rénovation Menuiserie * BTP-Design®
menuiserie-pose-volets
menuiserie-pose-volets-2

Menuiserie – Pose volets

Les volets peuvent se poser à l’intérieur comme à l’extérieur. Ils sont faits en différents matériaux tels que le métal, le PVC, le bois, l’aluminium, etc…

Il existe plusieurs types de volets :

  • Le volet roulant : Il est réputé pour sa résistance et pour offrir plus de sécurité. De plus, il est doté d’un système anti-arrachement, anti-accrochage ou anti-soulèvement. Pour une bonne pose d’un volet roulant, il est très important de tenir compte des différentes étapes. Tout d’abord, il faut prendre la peine de bien positionner le coffre. Celui-ci peut être installé vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Ensuite, il faut prendre les mesures pour la pose du volet roulant. Mesurez donc la longueur, la largeur et la hauteur de votre porte ou de votre fenêtre. Il ne vous restera plus qu’à fixer le coffre du volet.
  • Le volet battant : Il existe deux types de volets battants : Le battant persienne et le battant plein. La pose du volet battant est très simple. Pour commencer, il faut d’abord prendre les mesures du linteau (hauteur, profondeur et largeur). Puis, il faut comparer aux mesures des volets battants. Pour poser les volets battants, il faut d’abord clouer les gonds ou le cadre des volets. L’installation d’un arrêt et d’une butée est nécessaire pour le bon fonctionnement des volets.
  • Le volet pliant : Il est réputé pour sa discrétion. Mais, son principal inconvénient est qu’il n’offre pas la sécurité escomptée. Pour la pose d’un volet pliant, la procédure est très simple. Pour les baies vitrées et les fenêtres, il faut fixer les rails au sol. Pour les fenêtres classiques, les rails se fixent sur la façade.
  • Le volet coulissant : Il permet de décorer les fenêtres et se caractérise par son ouverture latérale. Les coulissants à galandage et les coulissants pliables sont les deux types de volets coulissants qui existent sur le marché. Cependant, le volet coulissant est réputé pour son coût élevé.